Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Épicerie sans gluten et sans lactose

Publié le

Message reçu par mail... Je transmets sans en savoir plus... Commentaires bienvenus pour ceux qui connaîtraient et voudraient en parler!

Bonjour,

Une info que vous pourriez transmettre sur votre blog.

La Maison du Sans Gluten vient d’ouvrir ses portes dans le 10ème arrondissement de Paris.

Importateur exclusif de produits surgelés de la marque Green Lite : pains et gâteaux sans gluten et sans lactose. Notre gamme actuelle est composée de 14 pains (campagne, italien, olives, graines de lin, bagels, hamburgers, hot dog, brioches entre autres), ainsi que des cakes (chocolat, pépites, marbré et orange).

Nos produits sont certifiés sans gluten, sans lactose et sont conformes aux recommandations de l’AFDIAG (Association Française des Intolérants au Gluten).

Nous restons à votre disposition pour convenir d’un rendez-vous et avoir le plaisir de vous faire déguster nos produits.

A très bientôt

La Maison du Sans Gluten
12 rue d'Hauteville
75010 Paris
Tel 01.40.60.60.60
www.glutenfreedistrib.com

on parle d
e nous

http://clemsansgluten.com/mon-pique-nique-gluten-voyage/

Clafoutis bananes et lait de coco

Publié le

claf_bananecoco.jpg

 

Incroyable, je n' avais encore pas mis cette recette sur mon blog! Pourtant, je la fais régulièrement!

 

C'est une recette de Valérie Cupillard dans "Desserts et pains sasn gluten", éditions La Plage.

 

Sur la photo c'est une version double dose où j'ai tout doublé sauf le lait de coco (erreur involontaire), d'où que c'est assez épais et que ça faisait plus flan solide que clafoutis...

 

Ingrédients pour la recette de base:

- 150 g de farine de riz

- 100 g de sucre

- 3 oeufs

- 40 cl de lait de coco

- 2 bananes

 

Préchauffer le four à th. 6-7 (env. 200°) car le clafoutis doit être mis à la chaleur de suite pour bien prendre.

Faire tiédir le lait de coco dans une casserole pour le rendre bien homogène.

Dans un saladier mélanger la farine et le sucre et ajouter les oeufs.

Verser le lait de coco dans le saladier et remuer énergiquement.

Éplucher et couper les bananes en rondelles, les incorporer à la pâte, verser immédiatement le tout dans un moule graissé.

Enfourner pour 25 à 30mn.


Gâteau à la courgette

Publié le

courgette.jpg

 

 

C'est l'été, et c'est la saison des courgettes...

 

Après les avoir cuisinées en velouté à l'ail ou en riz au lait de coco (il faut absolument que je demande la recette), vous pouvez la décliner en dessert.

 

Merci à Cécile de m'avoir fait découvrir ce gâteau au moelleux incomparable. Il est tout simplement délicieux!

 


 

4 oeufs
1 tasse de sucre roux
1 tasse de courgette mixée
1 tasse de noisette ou d'amande en poudre
1 tasse de farine de riz
3/4 tasse d'huile de tournesol

Séparer les jaunes des blancs et monter les blancs en neige.
Ajouter le sucre aux jaunes et mixer pour que ça blanchisse.
Ajouter à l'appareil la courgette et la noisette (ou l'amande) en remuant.
Puis, ajouter l'huile et la farine.
En dernier, incorporer les bancs en neige délicatement.

Mettre dans un plat graissé, précauffer le four à 180 degrés et enfourner 30'.

 


Tarte au citron meringuée

Publié le

tarte_citron.jpg

 

Voilà une recette tirée du livre "Vos desserts préférés sans lait ni gluten" aux éditions La Plage.

 

Nous l'avons testée à l'occasion d'un anniversaire pour une personne dont la tarte au citron est le dessert préféré, c'est dire si l'enjeu était important!

 

Et bien elle a passé tous les tests (du spécialiste et des non-connaisseurs) avec succès!

 

Je ne suis pas spécialement fan de tarte au citron, mais j'ai trouvé que celle-ci était vraiment délicieuse. Je suis fan de cette tarte là!

 

La tarte se compose d'un fond en génoise, d'une crème et de la meringue.

 

Voici les ingrédients et la marche à suivre pour un moule à tarte d'environ 24cm de diamètre, pour 6 personnes...

 

Génoise

  • 4 oeufs
  • 80g de sucre roux
  • 2 pincées de sel
  • 60g de fécule de pomme de terre

 

Crème

  • 25cl de lait végétal (riz pour nous)
  • 1 gousse de vanille
  • 3 jaunes d'oeufs
  • 30g de sucre roux
  • 30g de fécule de pomme de terre
  • 2 citrons non-traités

 

Meringue

  • 3 blancs d'oeufs
  • 100g de sucre roux

 

 

Génoise

Préchauffer le four à 180°C (th.6).

Séparer les blancs d'oeufs des jaunes.

Ajouter le sucre aux jaunes et les battre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

Monter les blancs en neige ferme, avec une pincée de sucre et deux pincées de sel. Incorporer délicatement les blancs en neige au mélange précédent.

Ajouter en pluie la fécule préalablement tamisée.

Travailler doucement, il ne doit pas rester de grumeaux.

Etaler la préparation dans un moule à tarte de 24cm de diamètre, couvert de papier sulfurisé.

Cuire au four pendant 10 à 12 minutes, jusqu'à ce que la génoise soit dorée.

Lorsque la génoise est cuite, la démouler immédiatement et l'envelopper dans un torchon humide.

 

Crème

Faire bouillir le lait et la gousse de vanille fendue dans sa longueur.

Dans un saladier, travailler les jaunes d'oeufs avec le sucre et la fécule.

Verser peu à peu le lait bouillant, après avoir retiré la gousse de vanille.

Transvaser le mélange dans une casserole.

Le faire épaissir sur feu doux sans cesser de tourner avec une cuillère en bois. Ajouter le zeste râpé et le jus des deux citrons.

Laisser refroidir.

 

Meringue

Verser dans une casserole le sucre et 3 cuillères à soupe d'eau.

Faire cuire au petit boulé, soit à 110°C environ (si vous n'avez pas de thermomètre à sucre, prélever un peu de sirop à l'aide d'une cuillère et le verser dans un bol rempli d'eau froide. S'il forme une boule, arrêter la cuisson.)

Battre les blancs en neige ferme avec une pincée de sel et une pointe de sucre.

Verser le sirop très chaud en filet sur les blancs en continuant à battre.

 

Final

Prélever la moitié de la meringue et l'incorporer délicatement à la crème au citron.

Garnir la génoise de cette préparation.

Recouvrir la crème du reste de meringue.

L'étaler à l'aide de la spatule en formant de larges dessins.

Passer la tarte sous le grill du four jusqu'à ce que la meringue soit légèrement dorée.

 


Cake à la banane et pépites de chocolat

Publié le

Pas de photo, mangé trop vite!!!!


Il s'agit en fait du gâteau au lait de riz auquel on ajoute banane en morceaux et pépites de chocolat.

Ultra simple et délicieux!

Dans un saladier verser 3 verres de farine de riz, 2 verres de sucre, une pincée de sel, une demi-cuillère à café de bicarbonate de sodium (ou de la poudre à lever).

Mélanger et creuser un puits au centre.

Verser au centre 3 oeufs et un demi verre d'huile d'olive (ou goût neutre si vous préférez).

Commencer à mélanger les oeufs et l'huile puis incorporer peu à peu la farine et le sucre  sur les bords. Quand ça devient trop difficile, verser peu à peu un verre de lait végétal et mélanger jusqu'à obtenir une pâte homogène.

Ajouter alors une grosse poignée de pépites de chocolat et deux bananes coupées en morceaux.

Huiler ou "margariner" un grand moule à cake et y verser le mélange.

Faire cuire à 200° (th. 6-7) pendant assez longtemps pour que ça soit cuit... en fait, c'est un assez gros gâteau donc ça peut prendre jusqu'à 45 mn mais à partir de 25 mn il vaut mieux surveiller.

Le château des chevaliers

Publié le


J'ai trouvé la recette de ce fondant au chocolat ultra-fondant et la mise en scène dans un livre intitulé "Drôles de gâteaux" chez Tana éditions, de Stéphanie de Turckheim et Aimée Langrée.

Il y a de nombreuses excellents idées de mises en scène, nous l'avons découvert à la bibliothèque...

J'ai adapté la recette pour éviter lait et gluten en remplaçant simplement le beurre par la margarine et la farine de blé par la farine de riz, sans changer les proportions, ça fonctionne très bien et il est un peu différent de nos autres fondants familiaux, disons que comme nous sommes des adeptes du gâteau au chocolat, nous sentons vraiment les différences ;-))

Il est super bon, vraiment.

Par contre dans la recette initiale il y a des noix, noisettes, etc... en petits morceaux dans le gâteau, nous on n'a pas mis, mes filles n'aime pas... mais bon, c'est possible!

Gros avantage de ce gâteau, pas besoin de battre les oeufs en neige!




Il faut:
  • 200g de chocolat noir (jai mis du pâtissier...)
  • 120g de margarine (sans lait évidemment)
  • 4 oeufs
  • 1 pincée de sel
  • 350g de sucre (j'ai du en mettre au moins 50g de moins)
  • 100g de farine (de riz complet pour nous)
  • extrait de vanille liquide
  • 100g de noix, noisettes ou amandes (facultatif)
  • une tablette de chocolat noir de dégustation
  • des pastilles au chocolat multicolores (nous on avait mis des smarties, au lait donc...)

Faire fondre dans une grande casserole le chocolat et la margarine. Ajouter un à un les oeufs et le sel.
Bien mélanger et ajouter le sucre pour que cela devienne crémeux.
Ajouter quelques gouttes de vanille, la farine et les noix, noisettes ou amandes le cas échéant et mélanger à nouveau.
Mettre dans un moule carré (ou rectangulaire!) et huilé, faire cuire à 180° (th 6) pendant 20 minutes environ.

Une fois refroidi, couper le gâteau en cubes.

Monter les cubes de gâteau en "murs" du château.
Faire une tour au centre et y planter un drapeau.
Casser la tablette de chocolat et garder un gros morceau pour représenter la porte.
Parsemer le "sol" des pastilles au chocolat.
Ajouter les chevaliers.


C'est chouette, non?



Gelée de verveine au miel

Publié le


Je me suis enfin lancée dans les préparations à l'agar-agar, cette algue japonaise gélifiante...


Pourtant, ça fait un moment que j'ai acheté le livre de Cléa: "Agar Agar, secret minceur des Japonaises" chez La Plage. Et j'ai lu les recettes et j'ai eu envie d'en réliser certaines, mais bon, je n'ai pas sauté le pas... ou peut-être une fois pour une crème au chocolat, mais je ne me souviens plus...

Et la semaine dernière j'ai pu goûter un "flan" composé d'une infusion de fleurs d'acacia dans du lait de riz avec sans doute du sucre un peu et le fameux agar agar... c'était délicieux, juste la consistance d'un flan léger.

Alors j'ai tenté...

Comme je revenais de vacances je n'avais pas grand chose dans mes placards/mon frigo, mais j'ai beaucoup de verveine grâce à notre verveinier du jardin. Du coup j'ai tenté les glaçons d'infusion de verveine au miel qui accompagnent du melon en billes. Et bien ça m'a plu.

Et après j'ai tenté la même recette mais en verre (voir photo) et sans melon, mais j'ai du mettre un peu trop d'agar agar, ou bien le récipient change le résultat, car c'était beaucoup plus "solide" et moins bon.

Voilà en tout cas la recette de Cléa du livre cité en haut.

Faire chauffer 300ml d'eau. Lorsqu'elle bout arrêter le feu et ajouter 2 cuil. à soupe de verveine et 3 cuil. à soupe de miel. Laisser infuser 30mn et filtrer. Ajouter 2gr d'agar agar, remettre sur le feu et laisser frémir 30 secondes. Verser dans des moules à glaçons, laisser refroidir puis placer une heure au moins au réfrigérateur.


Maki et sushi végétariens

Publié le




Ca y est, je me suis lancée, j'ai osé les sushi et maki!

Bon, en bonne fainéante, j'ai acheté des moules qui d'après les internautes facilitent la mise en forme, et c'est vrai que ça a été super simple.

Et j'ai adoré, je me suis régalée, je suis super contente!!!

Alors, j'avais:
- du riz thai demi-complet parce qu'en bio je n'ai pas trouvé de riz à sushi, j'ai lu depuis que le plus approprié est le riz rond blanc... la prochaine fois!
- des feuilles de nori
- du vinaigre de riz
- du sucre
- du sel
- des avocats
- un concombre

Je n'avais pas de raifort ni wasabi, tant pis.

Première étape: faire cuire le riz. Il faut faire cuire 300 grammes de riz cru. Pour la cuisson, ça tombe bien, j'ai un cuiseur à riz électrique qui fait tout tout seul et il parait que c'est parfait pour les sushi. Tant mieux parce que la cuisson à la casserole à l'air compliquée...

Deuxième étape: préparer l'assaisonnement du riz.
Mélanger 2 cuillères à soupe de vinaigre de riz avec 1 cuillère à soupe de sucre et 1/4 de cuillère à café de sel.
J'ai l'impression que c'est ce mélange qu'ils servent avec les nems dans les restaurants chinois.


Troisième étape: préparer le riz.
Mettre le riz cuit dans un plat peu profond non métallique, napper de l'assaisonnement, et ensuite d'une main mélanger à la spatule, de l'autre aérer le riz pour qu'il refroidisse vite. Jusqu'à température ambiante.


Quatrième étape: les makis.

Verser du riz dans le moule à la moitié de la hauteur.
Poser une longueur de concombre au mileu du riz. Et recouvrir de riz jusqu'en haut du moule. Bien rempli.
Mettre le couvercle, presser au maximum, un rebord empêche de "trop" presser.
Couper une feuille de nori en deux dans la longueur. Démouler le rouleau de riz sur la feuille.
Entourer le riz de la feuille de nori. Ca colle tout seul.
Avec un couteau super tranchant couper le rouleau ainsi formé en 3. Rincer le couteau entre chaque découpe pour éviter qu'il ne colle. Couper encore chaque tronçon en 2. Au total ça fait donc 6 maki.




Cinquième étape: préparer les sushi.

Remplir le moule à sushi jusqu'à ras bord. Poser le couvrecle et presser au max.
Démouler et séparer au couteau chaque sushi.
Chez nous nous avons fait des sushi à l'avocat. Donc j'ai découpé une lamelle d'avocat un peu épaisse qu'on a posé sur chaque sushi.
Puis j'ai découpé des bandes de nori juste assez longues pour entourer les sushi. C'est joli et ça tient le tout.

Et voilà!!!  Après il faut servir avec de la sauce de soja fermenté, du tamari, attention à ne pas utiliser de la sauce soja classique qui contient blé et donc du gluten...

Si vous n'avez pas de moules, vous pouvez quand même faire des makis et sushi bien sûr!

Voir sur Sav'hourra ou l'internaute pour des maki.

Pour les sushi, on peut les façonner à la main mais ça colle!!!! il faut souvent se rincer les mains.

Dans tous les cas j'ai trouvé qu'avoir une bassine d'eau tiède à portée pour le couteau ou les mains était très utile.

J'ai pioché pas mal d'infos utiles avant de me lancer sur frenchbento et ABC-cooking, ainsi que sur les forums Asie de supertoinette comme là par exemple.

Et j'ai acheté mes moules sur Sushi Boutique.


Pâtes fraîches

Publié le

(avant cuisson)


Ma fille aînée qui a 8 ans a un magazine de fille spécial cuisine depuis quelques semaines...

Elle fait régulièrement des recettes, et là elle voulait faire des pâtes fraîches.

Evidemment, dans ce magazine, les recettes ne sont pas sans gluten.

Je ne me souvenais pas avoir jamais lu de recette de pâtes fraîches, mais bon, on s'est lancé, parce que dans la recette au gluten il y avait déjà beaucoup d'oeufs, je me suis dit que ça pouvait fonctionner comme liant...

Voilà la recette:
  • 350 grammes de farine, nous avons mis 2/3 de farine de riz et 1/3 de fécule de pomme de terre
  • 4 oeufs
  • 1 cuil à soupe d'huile d'olive

Mélanger les farines directement sur le plan de travail.
Creuser un puits au centre, y casser les oeufs.
Battre les oeufs puis incroporer peu à peu la farine.
Normalement ça donne une pâte bien souple. Au besoin, rajouter ou de la farine si ça colle trop, ou un oeuf si c'est pas assez comme une pâte au gluten.
Laisser reposer 30mn.
Étaler sur le plan de travail fariné le plus fin possible.
Découper au couteau ou à l'emporte pièce les pâtes de la forme voulue.
Cuire entre 5 et 10 mn à l'eau bouillante, en remuant souvent pour ne pas que les pâtes s'agglomèrent dans la casserole.
Sortir avec une écumoire (enfin, peut-être que verser dans une passoire fonctionne aussi, moi j'avais peur que les pâtes se défassent), et verser un peu d'huile sur les pâtes égouttées pour éviter qu'elles ne collent.
Assaisonner avec la sauce de votre choix.

C'était franchement une grande réussite, si bien qu'on en a refait 2 jours plus tard et que ce n'est pas terminé...

Par contre vu le nombre d'oeufs, ça doit être assez coûteux au final.

Gâteau fondant à la patate douce et aux amandes

Publié le



Voilà une recette trouvée sur le blog Les Saveurs des Myrtilles, et comme nous avons pas mal de patate douce en ce moment, j'ai eu envie d'essayer...

C'était pour mon anniversaire, alors c'est mon mari qui l'a préparé, c'était bien aussi.

Et j'ai adoré! J'y ai retrouvé je ne sais comment la texture et le goût de la semoule au lait et aux raisins secs que me faisait ma maman... Etonnant...

Je remets la recette ici, mais n'oubliez pas d'aller visiter le blog d'origine! Il y a de plus belles photos :-))

Ingrédients (pour un moule circulaire de 25cm de diamètre environ, soit 6 personnes) :

- 600g de patates douces cuites
- 125g de poudre d'amande
- 120g de sucre blond
- 2 sachets de sucre vanillé
- 2 cs de farine de tapioca
- 180g de lait de soja


Écraser à la fourchette les patates douces bien cuites pour en faire une purée.
Mélanger la poudre d'amande, les sucres et la farine.
Ajouter le mélange à la purée de patate douce et délayer avec le lait de soja jusqu'à ce que la consistance soit bien homogène.

Verser dans le moule à gâteau, et placer au four préchauffé à 200° (chaleur tournante) pendant 35 min au moins.

Laisser refroidir et déguster :-)



1 2 3 4 5 6 7 8 > >>