Guillemette

Publié le par Guillemette Baffert

Sujette depuis plusieurs années aux rhino chroniques virant aux bronchites asthmatiformes, je n'ai commencé à réellement me poser des questions sur l'effet de la caséine sur ma sphère ORL que lors de ma seconde grossesse. En effet, il était indispensable pour l'état de mon périnée et de mon col de ne plus être malade pour ne plus tousser. J'ai alors arrêté tout produit contenant du lait de vache (sous toutes ses formes), car j'avais eu connaissance de ses effets sur la sphère ORL dans un salon de produits biologiques à un stand vendant du soja... logique! L'effet fut radical, plus de bronchite, mais plus de rhino ni même de nez plus ou moins bouché en permanence!

Puis en cotoyant des personnes très sensibles à de nombreux produits alimentaires, j'ai essayé d'éviter également le gluten. Beaucoup plus dur pour moi, j'ai senti une amélioration nette au niveau digestif mais je n'ai pas tenu le coup. Un an après, nouvelle tentative d'éviction, nouvelle amélioration très nette au niveau digestif, et pour le moment, pas de rechute! Les quelques cas de sorties lors de fêtes où j'ai consommé caséine et gluten m'ont d'ailleurs bien vite remise sur la route du régime d'éviction: hémorroïdes, pets malodorants, digestion difficile...

Publié dans Témoignages

Commenter cet article

Sophie 04/04/2010 16:35



Bonjour,


J'aurais aimé comme vous mintéresser à tout cela lors de ma deuxième voire même première grossesse. J'aurais gagné beaucoup de temps !


Chez nous c'est à cause de l'eczéma de nos deux filles que nous nous sommes intéressés à ce type d'alimentation.


Elle a mise en rémission l'eczéma des filles, les rhinites de mon mari, mes démangeaisons, dysidrose, constipation, maux de ventre...


Sophie


http://sophieethugues.eklablog.com



PAquier 20/01/2008 17:14

Coucou les adeptes,Ce genre de régime, je le pensais improbable1! MA fille de 22 mois était tout le temps malade. Depuis l'age de 6 mois, date à laquelle elle est passait au lait de croissance, elle voyait le docteur de la crèche tous les 10 jours. Elle est sugette au rhino ect...Résultats des courses antibio tous les 15 jours et flore intestinale en bouillie. Ses selles étaient perpétuellement molles. On me disait que c'était de la faute de mon lait car je l'ai allaité 11 mois.Bref.... ma belle maman est allée voir un brillant naturopathe et elle a présentée les analyses de sans de ma filles ( elle est suivie popur convulsions hyperhermiques avec traitement de DépaK....). Il a trouvé les résultats catastrophiques!Elle doit suivre un régime sans lait. Je me suis mises en quète de laits végétaux. Elle a commencé il y a 5 jours et j'appréhende le manque de calcium. J'ai l'impression qu'elle mange plus (les légumes sont passés en bib car elle n'est pas une grosse mangeuse au départ) puis viennent les féculents (pates ect) puis les desserts sous formes de compotes ou de fruits frais). Au 4 h elle a des milkshakes végétaux avec bananes, des biscottes confituresect. ou Petit Brun dans lesquels il n'y a pas de laitLa crèche accepte ce nouveau régime mais "il va falloir en parler au médecin". On ne sait jamais, si cela nuisait à ma fille!!Merci pour ton blog où je peux trouver des idées de recettes.A bientôt pour quelques nouvelles

29/02/2008 00:09

Ce n'est pas facile en effet ce régime avec les bébés, l'inquiétude de la plupart des gens est terrible et peut nous déstabiliser. Il y a pas mal de littérature sur le sujet du lait de vache maintenant, et tu trouveras des réponses par rapport au calcium. Il est bien mieux biodisponible dans l'eau minérale, les légumes et les fruits secs plus tard (pour éviter les allergies) que dans les produits laitiers.

Julien 27/09/2006 02:19

Bonjour,Pas besoin de grossesse, ni d'intolérances très prononcées pour avoir envie de se passer de lait de vache ou de gluten: une journée sans lait de vache et sans gluten est une journée dans laquelle on est bien plus actif, sans "coups de barre" et où on ne voit pas le temps passer.En ce qui concerne le lait de vache, plus la qualité fait défaut, plus les conséquences indésirables se font sentir.Seul remède, en ce qui me concerne, pour minimiser les effets du lait de vache, en cas d'absorptions répétées et consécutives: bien ou beaucoup dormir (si je le peux). Sinon, grand risque de mal de gorge pouvant se transformer en encombrement des voies respiratoires, frissons et fièvre...Pour le gluten, pas de recette "miracle" pour l'instant: dès que j'en mange, je sais que je vais passer de l'autre côté de la force et j'essaye d'y penser le moins possible...Bon courage à toutes et à tous!Ju